fbpx

Partir en vacances c’est un luxe pour certains, c’est dans tous les cas une chance. Chance de pouvoir sortir de chez soi, découvrir de nouveaux endroits ou, au contraire, se reconnecter avec des lieux, des gens importants pour nous. 

Globalement les vacances sont synonymes de bonheur, de détente, de joie et de plaisir… mais organiser ses vacances peut aussi être une énorme source de stress et peut avoir un impact écologique non négligeable.

Choisir ses vacances, sa destination, ses activités et s’y préparer au mieux permet de voyager léger tant psychologiquement qu’en termes d’impact écologique…et tout simplement de poids de nos bagages !!!

Stresser pour les vacances ?

Cela paraît antinomique, mais malheureusement les vacances peuvent devenir une vraie source de stress ; non seulement en rapport avec le niveau d’exigence élevé que nous pouvons associer à cette période que nous attendons bien souvent depuis des mois, mais aussi par cette obligation que l’on s’impose parfois pour que tout soit parfait, bien organisé, bien planifié… mais tout ne se passe pas toujours comme prévu et nous avons parfois du mal à accepter ce qui n’est pourtant pas sous notre contrôle.

En ces termes, partir en vacances peut représenter un véritable exercice de lâcher prise !

Un impact écologique non négligeable

L’industrie du tourisme a un impact énorme et croissant sur l’environnement. 

Entre 2009 et 2013, l’empreinte carbone globale du tourisme est passée de 3,9 à 4,5 gigatonnes (milliards de tonnes) d’équivalent CO2

Selon une étude menée par une équipe australo-taïwanaise emmenée par le professeur Manfred Lenzen, de l’université de Sydney (Australie)  parue dans la revue Nature Climate Change en mai 2018

Avec de telles quantités, le secteur du tourisme représente à lui seul 8% des émissions de gaz à effet de serre.

Les déplacements jouent un rôle important dans ce poids écologique, mais l’empreinte carbone du tourisme c’est aussi tout ce qui est acheté sur leur lieu de vacances : la nourriture, l’hébergement, les souvenirs, les transports sur place et plus globalement toute la chaîne d’approvisionnement qui permet ces activités et qui génère un impact écologique sur l’ensemble de son cycle de vie.

Quelles solutions pour partir léger ?

Voyager léger

    Anticiper l’organisation de son voyage…et de son retour

    Définir l’organisation du voyage à l’avance vous permettra de réfléchir aux meilleures options possibles et vous évitera des coups de stress de dernière minute pour prendre un billet de train ou réserver un logement.

    Anticiper son départ c’est aussi régler tout ce qu’il y a à régler à la maison avant de partir : n’hésitez pas à vous accorder ½ journée à 1 journée avant de partir pour faire vos valises dans le calme, ranger votre maison et régler la paperasse qui ne pourra pas attendre votre retour. Le but est de vous libérer l’esprit de toute « to do list » à faire lors de votre retour.

    Ce petit sas de décompression vous permettra aussi de switcher votre état d’esprit en mode vacances pour vous permettre d’en profiter au maximum !

      Privilégiez les modes de transport doux

      Voyager en train peut être une vraie aventure en soi ! Cela ne vous empêchera pas de louer une voiture sur place pour visiter les alentours.

      Si vraiment vous devez prendre l’avion ; préférez les vols directs (ce sont les décollages et atterrissages qui consomment le plus de carburant) et voyagez le plus léger possible (voir point suivant)

      Et même si je pense que ce n’est pas une solution en soi, vous pouvez aussi penser à la compensation carbone (voir lien en fin d’article).

       Et si vous envisagiez un tour en vélo ? Aujourd’hui de nombreuses voies cyclables ont été connectées et permettent de découvrir l’Europe à deux roues !

      Soyez minimaliste

      Inutile de partir avec beaucoup de choses pendant les vacances ; profitez-en justement pour apprécier les plaisirs du minimalisme.

      Cela sera plus simple pour vous : pour faire les valises et charger la voiture ou porter les sacs si vous êtes en transport. En plus vous n’aurez pas à vous questionner trop longtemps le matin pour vous habiller (moins il y a de choix plus c’est simple non ?)

      Profitez-en pour vous entourer vraiment des choses que vous aimez; Concentrez-vous sur l’essentiel et optez pour le multifonctionnel !

      En plus le poids de vos bagages influence aussi beaucoup la consommation de carburant (quel que soit le mode de transport) ; une raison de plus pour cibler sur l’essentiel !

      Etre minimaliste c’est aussi éviter de ramener des tonnes de souvenirs souvent inutiles, mais privilégier l’achat local et durable.

      C’est ne pas se charger d’activités à longueur de journée mais s’accorder aussi des moments de détente et de calme.

      Soyez minimaliste aussi dans vos déchets 😉 : privilégiez les marchés et artisans locaux et renseignez-vous des consignes de tri de votre lieu de séjour.

        Appréciez et respectez la Nature

        Vous connaissez les bienfaits de la Nature sur nous ? Ils sont multiples !

         

        Vitamine G

          Prévoir des moments en pleine Nature que ce soit à la mer, à la campagne ou à la montagne vous fera le plus grand bien ! Nul besoin d’organiser des activités complexes ou couteuses : le simple fait de se balader ou de se baigner en profitant des bienfaits que cela nous procure est une réelle source de bien-être !!

          Respecter la Nature c’est aussi veiller à ne pas vous aventurer hors des chemins pour respecter la biodiversité, ne pas arracher des fleurs sauvages et respecter le calme ambiant.

          Faites de votre mieux et lâchez prise !

          Vous faites beaucoup de choses chez vous pour vivre de manière saine et durable ?

          Sortez tout de suite de votre tête que vous pourrez faire pareil ou mieux en vacances : notre organisation et nos repères seront totalement chamboulés, ne serait-ce que pour les achats de produits alimentaires.

          Alors faites de votre mieux – ne mettez pas la barre trop haute ! Les vacances c’est avant tout pour décompresser et se détendre ; inutile de vous ajouter du stress ou de faire des kilomètres pour atteindre vos objectifs de « zéro déchet » ou d’alimentation saine et durable (ça vous prendrait du temps et ce ne serait vraiment pas écolo en plus !).

          Profitez de ce temps pour vous, votre famille, vos amis, et surtout LACHEZ-PRISE !

          Respectez-vous, respectez vos limites et celles que ce nouvel environnement vous impose.

          BONNES VACANCES!

          POUR ALLER PLUS LOIN :

          Des plateformes de locations vertes, écologiques ou solidaires se multiplient sur la toile pour faire le choix de votre destination et de votre logement durable et responsable:

          Voyager autrement :

          Compenser:

          Autres articles :

          Qu’avez-vous prévu pour vos prochaines vacances? Quelles activités? Quel lieu? Quel mode de transport?

          Cet article vous donne-t-il envie de changer quelque chose ? Quoi?

          Que faites-vous déjà pour rendre votre vacances plus sereines et plus éco-responsables?

          Hâte de lire vos commentaires!

          Pour recevoir chaque mois une graine de Paradis: une dose d’inspiration, une pincée d’enthousiasme et une belle tranche de motivation?

          Laetitia

          Laetitia

          Accélératrice de changement durable

          Je permets aux personnes engagées et motivées à contribuer au bien-être de leur famille et de la Planète par la mise en oeuvre d’habitudes saines, simples et durables pour créer un quotidien en harmonie avec leurs valeurs grâce à un programme d'accompagnement sur-mesure  et à distance.

          Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux