fbpx

Saviez-vous qu’en changeant le contenu de vos assiettes vous pouviez : être en meilleur santé, réduire vos émissions carbone, favoriser le commerce local, encourager une agriculture respectueuse de la Nature, agir contre la faim dans le monde ou la déforestation ….

Et oui, rien qu’en choisissant les produits que nous mangeons, nous pouvons avoir une influence pour nous même et nos proches, mais aussi à une échelle bien plus grande !

Effet de serre et alimentation

15% de l’énergie consommée dans le monde est utilisée pour l’alimentation et à elle seule elle représente 25% des émissions de gaz à effet de serre – soit autant que le transport ou le logement.

Selon ce graphique, l’agriculture biologique génère dans tous les cas moins de CO2 qu’une agriculture conventionnelle. Par ailleurs, plus on retire viandes, poissons et laitages de nos assiettes, et plus l’empreinte carbone diminue.

Effet de serre et alimentation

Mais attention BIO ne veut pas toujours dire sain ou durable…il y a des plats transformés BIO trop gras ou trop sucrés, des légumes BIO emballés dans du plastique, et quand le BIO vient de l’autre côté du globe…posons-nous la question si une agriculture raisonnée ou locale ne serait pas un meilleur parti prix…

Et l’impact peut varier aussi en fonction de l’origine des produits : par exemple, les bovins élevés sur des terres déboisées produisent 12 fois plus de gaz à effet de serre que les vaches élevées sur des pâturages naturels. Ou encore, le bœuf d’Amérique du Sud génère trois fois plus de gaz à effet de serre que le bœuf produit en Europe.

Consommation d’eau et production alimentaire

Saviez-vous que 83% de l’eau utilisée en France est destinée à la production alimentaire ?

Empreinte hydrique de l'alimentation

L’élevage de bœuf est loin devant tout autre production animale en termes de consommation d’eau : l’équivalent de 300 douches est nécessaire produire 1kg de viande de boeuf.

Occupation des sols et agriculture

A l’échelle mondiale la surface consacrée au pâturage est 3 fois supérieure à celle des terres affectées aux cultures.

En France c’est les 2/3 de la surface agricole qui sont dédiées à l’élevage que ce soit pour le pâturage ou la culture fourragère.

On estime que la surface de terre arable utilisée pour 1 seul consommateur de viande pourrait nourrir entre 3 et 7 végétariens ou 12 à 20 végétaliens.

Surfaces agricoles France

Et on pourrait aussi parler de….

Ces chiffres n’illustrent que quelques-uns des impacts liés à notre alimentation…je n’ai pas parlé de :

  • La surproduction et son impact sur le bien-être animal ou les paysages naturels
  • Le gaspillage alimentaire
  • La surpêche ou les techniques de pêche ravageuses pour l’écosystème
  • Les pesticides et leur impact sur la biodiversité et sur l’être humain
  • La déforestation pour toujours plus de culture et d’agriculture qui condamne la forêt amazonienne et déloge les orang outangs de leur espace naturel
  • L’irrigation qui puise les ressources en eau…jusqu’à les épuiser… Cette eau qui retourne ensuite à la terre parfois chargée de pesticides ou engrais
  • Des emballages alimentaires et de leur impact sur nos déchets et sur notre santé
  • La digestion du bétail qui prend sa part dans les émissions de gaz à effet de serre,
  • Et les producteurs d’ici ou d’ailleurs qui souffrent physiquement et moralement de revenus trop faibles et de manque de reconnaissance…de maltraitance par l’exploitation parfois. Eux qui sacrifient leur vie à nous nourrir n’arrivent parfois pas à joindre les deux bouts,

Acheter en conscience

Il ne s’agit pas ici de vous culpabiliser mais simplement d’interpeller, de faire prendre conscience; car c’est en sachant que l’on peut agir de manière éclairée.

« Le vrai pouvoir c’est la connaissance et la connaissance c’est l’action »

Vous avez donc désormais le pouvoir – le pouvoir d’acheter en conscience. De vous questionner sur l’origine des produits que vous achetez, de privilégier un aliment plutôt qu’un autre, d’apprendre une nouvelle façon de s’approvisionner et de cuisiner. 

L’important c’est de faire de son mieux : avec les moyens que nous avons, en fonction de l’endroit où nous vivons, en respectant ses contraintes, ses impératifs, ses limites (et en intégrant celles de notre foyer) …tout en essayant d’avancer pas à pas chaque jour un peu mieux, chaque jour un peu plus loin…

 

Prenez soin de vous !

POUR ALLER PLUS LOIN :

Articles

Livres:

  • Le meilleur médicament c’est vous – Dr Frédéric SALDMANN
  • Petit ventre heureux, cuisinez pour votre santé selon les 5 éléments chinois – Isabella OBRIST

Applications:

  • Yuka
  • Planète Océan
  • Etiquettable

Aviez-vous conscience de ces constats ?

Cet article vous donne-t-il envie de changer quelque chose ?

Qu’aimeriez-vous faire changer mais qui est trop difficile pour vous ?

Y-a-t-il des changements d’alimentation qui ont été faciles, si oui lesquels ?

Hâte de lire vos commentaires!

Pour recevoir chaque mois une graine de Paradis: une dose d’inspiration, une pincée d’enthousiasme et une belle tranche de motivation?

Laetitia

Laetitia

Accélératrice de changement durable

Je permets aux personnes engagées et motivées à contribuer au bien-être de leur famille et de la Planète par la mise en oeuvre d’habitudes saines, simples et durables pour créer un quotidien en harmonie avec leurs valeurs grâce à un programme d'accompagnement sur-mesure  et à distance.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux