fbpx

Que ton alimentation soit ta première médecine disait Hippocrate il y a plus de 2500 ans!

Après l’avoir laissé de côté, l’alimentation revient au centre de nos préoccupations.
Et l’avantage c’est que manger sain revient souvent aussi à manger plus durable!

Pour illustrer ce thème, je suis partie à la rencontre d’Isabella Obrist,  enseignante, auteure et thérapeute qui pratique notamment du conseil en alimentation selon la pensée médicale chinoise, spécialiste de la cuisine selon les 5 éléments.

Vers un Coin de Paradis: peux tu nous en dire plus sur toi, ton parcours?

Isabella: j’ai grandi dans un petit village autrichien. Mes parents y tenaient une auberge, ma mère aux fourneaux..alors autant dire que la cuisine a toujours été un point central dans mon existence!

J’ai d’ailleurs commencé mes études dans une école hôtelière, mais un séjour  à New York m’a fait comprendre que ce n’était pas exactement cette voie que je voulais prendre; je n’allais pas reprendre l’auberge familiale. J’ai vécu 3 ans aux Etats Unis: d’abord fille au pair, j’ai également travaillé dans divers restaurants. La famille qui m’avait accueillie mangeait sainement et s’approvisionnait dans les premières boutiques bio de l’époque.
C’est à ce moment là que j’ai pris la décision de devenir végétarienne, non pas pour des raisons de santé mais parce que tuer des être vivants pour les manger m’avait toujours dérangé…et c’était devenu pour moi insupportable. 

C’est à mon retour en Europe, en France précisément, que j’ai entendu parler de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Sans même savoir de quoi il en retournait exactement, je savais que c’était ça que je voulais faire. Cela  a été un vrai coup de foudre!

Cette pensée globale, m’a apporté les réponses à de nombreuses questions que je me posais sur la Vie, le lien entre tout: le corps et l’esprit, l’être humain et son environnement 

Cette médecine, cette pensée globale, me permettait d’apporter des réponses à de nombreuses questions que je me posais sur la Vie, le lien entre tout: le corps et l’esprit, l’être humain et son environnement (extérieur mais aussi son habitat avec le Feng Shui),…

J’ai donc entamé un long cursus de formation et d’apprentissage…qui se poursuit encore aujourd’hui pour m’initier à tout ce savoir ancestral.

On a bien compris que la cuisine a été comme un fil rouge dans ta vie, mais comment as-tu découvert et t’es tu passionnée pour la cuisine des 5 éléments? Que représente la cuisine pour toi? 

J’ai effectivement toujours aimé cuisiner. Pour moi, c’est un moyen de faire plaisir, de faire passer des choses.
C’est un peu par hasard (si on croit au hasard…) que j’ai découvert la cuisine des 5 éléments en 1992. C’était à l’occasion d’un voyage en Chine. Je n’avais pas grand chose à manger sur moi et j’ai rencontré, au détour d’un chemin, un moine qui m’a gentiment accueilli dans son monastère et fait découvrir cette pratique.

La pensée chinoise attribue une place importante à la prévention. Grâce à la cuisine des 5 éléments on agit sur le corps, mais aussi sur l’esprit pour prévenir les maladies et préserver une bonne santé globale.

Peux-tu nous en dire plus sur la cuisine de 5 éléments? De quoi s’agit-il exactement?

Pour expliquer cela, il faut d’abord rappeler l’importance des 5 éléments pour les chinois.
Le Feu, la Terre, le Bois, le Métal, et l’Eau sont les clés pour expliquer le monde qui nous entoure. Toute chose est rattachée à un élément: chaque saison (oui, il y a 5 saisons pour les chinois), chaque aliment, chaque forme, chaque couleur, chaque matière,…et chaque élément évolue vers un autre, se transforme pour atteindre équilibre et harmonie. 

Cuisiner avec les 5 éléments c’est associer les aliments, épices, saveurs pour en faire une recette équilibrée et harmonieuse.

Les lentilles et la saveur salée par exemple sont rattachées à l’Eau, le persil et la saveur acide au Bois, la betterave et l’amer au Feu, le potiron et la saveur douce à la Terre, le poireau et la saveur piquante au Métal. 

Quels sont les secrets d’une alimentation saine selon la médecin traditionnelle chinoise?

Prendre du plaisir à manger pourrait être une des premières règles d’une cuisine saine. Il convient de manger avec plaisir pour assimiler correctement ce que l’on mange. La médecine traditionnelle chinoise évoque un ratio de 70/30: 70% de l’alimentation qui répond aux règles du “bien manger” et 30% de plaisir. 

Je dirais qu’il est essentiel également que la cuisine puisse jouer sur les différentes saveurs. En effet, chaque saveur va avoir une influence sur un organe; le mettre en mouvement et activer son énergie vitale.

Enfin, il faut respecter une certaine « température ».  Il s’agit ici non pas de la température dans le sens commun du terme, mais de la « thermique »des aliments.
Les aliments répondent à une certaine thermique, qui n’est pas en relation avec la température à laquelle on les mange.
Exemple: la banane a une thermique froide, la quinoa  est tiède, l’anis étoilé est chaude etc.

On notera également que pour faciliter la digestion il est important que les aliments soient à température du corps. Il s’agit donc soit de manger des aliments cuits, soit de boire une boisson chaude en fin de repas.

C’est donc un peu pour ça que tu as eu envie de développer des “potions énergiques”?  

Ces tisanes, ça fait 10 ans que je les avait dans un coin de ma tête.

J’avais envie d’offrir aux gens quelque chose d’essentiel pour la digestion.

Elles sont fabriquées de manière Taoïste, c’est à dire en utilisant les 5 éléments, en respectant 1 ordre précis élément par élément.

Ces potions, facilitent la digestion mais agissent aussi sur les émotions. 

Les émotions ont une influence énorme sur notre santé et cela n’est pas suffisamment pris en compte aujourd’hui.

Les émotions ont une influence énorme sur notre santé : les soucis et la rumination par exemple vont bloquer le  “Qi” (l’énergie) et empêcher sa libre circulation dans le corps. La tristesse le dissipe, la peur le fait baisser quand à la colère elle le fait monter, mais dans ces deux cas, nous ne seront plus “centrés”.

5 potions correspondant aux 5 éléments seront à terme disponibles.
Aujourd’hui “phoenix”, “dragon” et “tortue” sont déjà en vente. “tigre blanc” et “panda” arriveront prochainement.

Si tu avais un conseil à donner pour manger mieux?  

Si je devais donner 1 conseil c’est de cuisiner “plus et simple”. En privilégiant les céréales, les légumineuses, les légumes de saison sans oublier les épices et aromates.

En plus la Nature est bien faite car les aliments de saison correspondent exactement à nos besoins: des légumes à cuisiner chauds en hiver, des légumes rafraîchissants et chargés en eau en été.

Nous nous sommes trompés quand on a voulu passer moins de temps en cuisine

Le cuisine devrait faire partie de notre journée. Je pense que nous nous sommes trompés quand on a voulu passer moins de temps en cuisine…en réalité on passerait moins de temps dans les salles d’attente des médecins si on passait plus de temps en cuisine!

POUR ALLER PLUS LOIN :

Retrouvez Isabella: 

Alors ? ça vous donne envie de manger différement?

Vous aimez les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise?

Partagez vos expériences, vos questions, difficultés, je me ferai un plaisir de vous répondre 

Hâte de lire vos commentaires!

Envie de recevoir chaque mois une graine de Paradis?…une dose d’inspiration, une pincée d’enthousiasme et une belle tranche de motivation?

Laetitia

Laetitia

Accélératrice de changement durable

Je permets aux personnes engagées et motivées à contribuer au bien-être de leur famille et de la Planète par la mise en oeuvre d’habitudes saines, simples et durables pour créer un quotidien en harmonie avec leurs valeurs grâce à un programme d'accompagnement sur-mesure  et à distance.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux