La découverte de l’Ayurvéda et de toutes ces facettes (que je continue encore à explorer aujourd’hui) a été un long apprentissage qui a commencé il y a 10 ans avec la découverte du Yoga. Source de bien-être et de sérénité, elle est à la fois pleine de bon sens et relativement complexe. Loin de moi l’idée de pouvoir traduire en quelques lignes la globalité de cette science millénaire, mais je voulais juste en faire ici une introduction pour comprendre comment elle m’a guidé sur le chemin d’une vie plus saine et plus sereine.

L’Ayurveda c’est quoi ?

L’Ayurvéda trouve son origine il y a plus de 5000 ans en Inde, elle a été transmise de génération en génération et se pratique encore de nos jours. Je dirais même qu’elle trouve un souffle nouveau en France, et en occident en général, par le développement des cours de yoga et méditation, mais aussi par celui des pratiques massages ou de cures ayurvédiques (même si ces cures n’ont rien à voir avec celles réalisées en Indes, cette pratique traditionnelle étant interdite en France). Certains pays, comme la Grande Bretagne reconnaissent même l’Ayurvéda comme médecine alternative et peut y être dispensée légalement.

Etymologiquement parlant, « Ayurveda » vient du langage sanskrit (langue ancienne indienne) : « ayur » qui signifie « vie » et « veda » : « connaissance ». L’ayurvéda est donc la « connaissance de la vie ».

Au-delà de la pratique médicale, cette « science de la vie » est avant tout une philosophie, un art de vivre qui touche tous les aspects de notre quotidien. La Vie dans son ensemble (pas seulement d’un point de vue strictement biologique).

Chaque être humain est considéré dans toute sa spécificité, son individualité et son histoire. Le but n’est pas tant de guérir une maladie que d’en prévenir son apparition en évoluant vers une vie sereine par une hygiène de vie et une démarche plus spirituelle qui nous invite à trouver notre équilibre, nous épanouir au quotidien, calmer notre mental pour atteindre un état de bien-être intérieur et de joie.

La bonne santé n’est pas considérée comme « l’absence de maladie » mais comme l’atteinte d’un équilibre global dans sa vie. Il s’agit, par l’Ayurvéda, de trouver l’harmonie et de progresser dans son existence pour être bien en soi, avec soi et avec les autres.

Comment ai-je découvert l’Ayurvéda ?

J’ai découvert l’Ayurvéda par le Yoga il y a 10 ans. C’est une pratique que je ne connaissais pas vraiment mais qui m’a attirée à une époque où ma vie subissait un grand chaos. Cette pratique mise en œuvre de manière traditionnelle (attention, aujourd’hui beaucoup de cours de yoga s’éloignent des pratiques traditionnelles et ressemblent plus à des séances de stretching), m’a apporté beaucoup de calme intérieur tout en développant ma souplesse et mon équilibre.

Ces cours de Yoga m’ont invité à découvrir également la méditation à laquelle je me suis intéressée petit à petit par le biais de lectures, de stages, de pratiques en groupe. Peu à peu j’ai intégré cette pratique dans mon quotidien (ou presque) en essayant d’allonger minute par minute mes séances. La méditation m’a apporté énormément de recul et de sérénité.

Par le biais d’un stage yoga/méditation, j’ai ensuite découvert la cuisine et les soins ayurvédiques. Moi qui étais déjà très intéressée par « l’alimentation bien-être », j’y ai trouvé une source d’inspiration extraordinaire !

J’y ai appris que nous sommes tous différents : l’Ayurvéda définit pour chacun de nous (en fonction de notre morphologie, de notre comportement, de nos particularités…) des « Doshas ». Au nombre de 3 : Vata, Pitta, Kapha, ces Doshas sont en lien avec les 5 éléments (Terre, Eau, Feu, Air , Ether). A chaque Dosha correspond des conseils de vie et d’alimentation différentes. L’équilibre de nos Doshas est la base de notre bonne santé.

A ce stade, je ne pouvais pas m’arrêter là ! J’ai donc voulu aller plus loin et j’ai eu la chance de réaliser une semaine de soins ayurvédiques (moins poussés que ceux pratiqués en Inde mais quand même !). Cette expérience a été formidable : diagnostic pour définir mon Dosha et déterminer le traitement. Pendant 1 semaine j’ai été dorlotée ! Yoga, méditation, massages, routines au quotidien, alimentation adaptée, … J’ai vraiment pu constater de grands changements durant cette semaine qui m’a permis également un grand retour à moi, une belle intériorisation et qui m’a redonné une bonne énergie calme et sereine.

Concrètement aujourd’hui comment ça se traduit dans mon quotidien  ?

Quelques routines quotidiennes, une alimentation plus en phase avec mon Dosha, des séances de yoga hebdomadaire, une méditation quasi quotidienne sont les actions principales que j’ai mises en place depuis que j’ai approfondit mes connaissances en Ayurvéda.

Ce que je retiens vraiment de cette découverte c’est que notre équilibre est fragile et repose à la fois sur ce que nous mangeons, ce que nous faisons, mais aussi ce que nous pensons.

L’Ayurvéda c’est une quête permanente d’amélioration, c’est apprendre à se connaître à sentir et ressentir, à être en contact avec soi et son environnement. C’est aussi prendre le temps, ralentir, observer (ses pensées, son environnement), c’est privilégier la qualité à la quantité que ce soit dans nos activités ou nos rapports avec les autres et avec soi. C’est prendre soi de soi et de ceux qui nous entourent avec bienveillance et dans le respect de qui nous sommes.

C’est pour toutes ces raisons que l’Ayurvéda est devenu pour moi un des fondements de ma vie, un des piliers de Vers un Coin de Paradis.

Les livres / appli que je vous conseille :
  • Sur l’Ayurvéda : « Le Grand Livre de l’Ayurveda » de Kiran Vyas aux Editions Marabout
  • Sur la méditation : Méditer jour après jour de Christophe André
  • Mon appli préférée pour méditer : « Insight Timer » ; elle est gratuite et riche de milliers d’enregistrement pour toutes les pratiques et pour tous les âges, dans toutes les langues !

Et vous ? Vous connaissez l’Ayurvéda ? Quelle est votre expérience dans ce domaine ? Qu’est-ce qui vous plait le plus ?

Laetitia

Laetitia

Accélératrice de changement durable

 

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux